Béni soit notre Dieu en tout temps

Croix Slave

Petits Offices Orthodoxes pour les Fidèles

PRIÈRES INITIALES

OFFICE DU MATIN

OFFICE DU MIDI

OFFICE DU SOIR

CONCLUSION


PRIÈRES INITIALES

Béni soit notre Dieu en tout temps,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.
Gloire à toi, notre Dieu, gloire à toi.
Roi du ciel, Consolateur, Esprit de vérité,
toi qui es partout présent et qui remplis tout,
Trésor de biens et Donateur de vie,
viens et demeure en nous, purifie-nous
de toute souillure et sauve nos âmes, toi qui es bonté.

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous. (3 fois)

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Très sainte Trinité, aie pitié de nous.
Seigneur, remets nos péchés.
Maître, pardonne-nous nos iniquités.
Saint, visite-nous et guéris nos infirmités, à cause de ton Nom.

Kyrie eleison. (3 fois) Gloire au Père...

Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne arrive, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel,
et remets-nous nos dettes comme nous remettons à nos débiteurs,
et ne nous soumets pas à l'épreuve, mais délivre-nous du malin.

(Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire,
Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.)

Kyrie eleison. (12 fois) Gloire au Père...

Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, notre Roi.
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et notre Dieu.
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ lui-même, notre Roi et notre Dieu.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre, aux hommes bienveillance. (3 fois)

Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange. (2 fois)


OFFICE DU MATIN

GRANDE LITANIE DE PAIX

En paix prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour la paix qui vient d'en haut et pour la salut de nos âmes,
prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour la paix du monde entier, la prospérité des saintes Églises de Dieu et
pour l'union de tous, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour ce saint temple (lieu), et pour ceux qui y pénètrent avec foi, respect et
crainte de Dieu, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour notre Évêque N., pour l'ordre vénérable des prêtres, pour tout le clergé et
tout le peuple, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour notre patrie et pour ceux qui la gouvernent, prions le Seigneur.
R. Kyrie eleison.

Pour tous les chrétiens fidèles, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour cette cité (ce village), pour toute ville et toute contrée, et pour les fidèles
qui y demeurent, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour qu'il nous accorde un temps favorable, l'abondance des fruits
de la terre et des jours de paix, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour les voyageurs, les navigateurs, les malades, les opprimés, les prisonniers,
et pour le salut de tous, prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Pour être délivrés de tout mal, de tout danger, de toute inquiétude,
prions le Seigneur. R. Kyrie eleison.

Protège-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-nous, ô Dieu, par ta grâce.
R. Kyrie eleison.

Invoquant notre Dame, la très-sainte, très-pure, toute-bénie et glorieuse Souveraine, la Mère de Dieu et toujours-vierge Marie, ainsi que tous les Saints, confions-nous nous mêmes, les uns les autres et toute notre vie au Christ notre Dieu. R. À toi, Seigneur.

PSAUME 50 (51)

Aie pitié de moi, ô Dieu, dans ta bonté,
selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions.
Lave-moi de toute iniquité et purifie-moi de ma faute,
car je reconnais mes transgressions, et ma faute est constamment devant moi.
J'ai péché contre toi seul, j'ai fait ce qui est mal à tes yeux.
Aussi tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement.
Oui, je suis né dans l'iniquité, et pécheur ma mère m'a conçu.
Mais tu veux que la vérité soit au fond du coeur ;
fais donc pénétrer la sagesse au-dedans de moi.
Asperge-moi avec l'hysope, et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.
Annonce-moi l'allégresse et la joie, et les os que tu as humiliés se réjouiront.
Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes iniquités.
Ô Dieu, crée en moi un coeur pur, renouvelle un esprit droit dans mes entrailles.
Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton Esprit Saint.
Rends-moi la joie de ton salut, soutiens-moi par l'Esprit puissant.
J'enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent, et les pécheurs reviendront à toi.
Ô Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé, et ma langue célébrera ta miséricorde.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange.
Si tu avais voulu des sacrifices, je t'en aurais offert,
mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.
Le sacrifice qui est agréable à Dieu, c'est un esprit brisé.
Ô Dieu, tu ne dédaignes pas le coeur contrit et humilié.
Répands par ta grâce tes bienfaits sur Sion, rebâtis les murs de Jérusalem !
Alors tu agréeras des sacrifices de justice, l'oblation et les holocaustes,
alors on offrira des taureaux sur ton autel.
Gloire au Père...

(Psalmodie variable (deux psaumes du Psautier)
puis les
LAUDES ci-après)


LAUDES

PSAUME 148

Louez le Seigneur depuis les cieux, louez-le dans les hauteurs !
Louez-le, tous ses anges, louez-le, toutes ses vertus !
Louez-le, soleil et lune, louez-le, tous les astres et la lumière !
Louez-le, cieux des cieux, et les eaux de par-dessus les cieux !
Qu'ils louent le nom du Seigneur, car il dit et ils furent faits,
il commanda et ils furent créés.
Il les établit pour l'éternité et pour les siècles des siècles,
il posa une loi et ils n'en sortiront point.
Louez le Seigneur depuis la terre, dragons et tous les abîmes,
feu et grêle, neige et glace, vents impétueux qui accomplissez son Verbe,
montagnes et toutes les collines, arbres à fruit et tous les cèdres,
animal sauvage et tout le bétail, reptile et oiseau ailé,
rois de la terre et tous les peuples, princes et tous les juges de la terre,
jeunes hommes et vierges, les vieillards et les adolescents.
Qu'ils louent le nom du Seigneur, car son nom seul est sublime,
sa majesté dépasse ciel et terre.
Il a relevé la corne de son peuple, à lui l'hymne de tous ses fidèles,
d'Israël, le peuple de son parentage.

PSAUME 149

Chantez au Seigneur un chant nouveau, sa louange dans l'Église sainte.
Qu'Israël se réjouisse en son Créateur, que les fils de Sion exultent en leur Roi.
Qu'ils fêtent son Nom par les rondes, qu'ils le chantent avec le tambourin et la harpe,
car le Seigneur se complaît en son peuple, de salut, il pare les humbles.
Les saints jubilent de gloire, ils acclament, étendus sur leur couche,
l'exaltation de Dieu en leur gorge, en leur main l'épée à deux tranchants,
pour imposer vengeance parmi les peuples, exercer châtiment parmi les nations,
pour lier les rois avec des chaînes et les notables avec des ceps de fer,
pour exécuter contre eux le jugement écrit, c'est là la gloire de tous ses saints.

PSAUME 150

Louez Dieu dans son sanctuaire, louez-le au firmament de sa puissance.
Louez-le pour ses hauts faits, louez-le pour sa grandeur infinie.
Louez-le aux sonneries du cor, louez-le par la cithare et la harpe.
Louez-le avec tambours et danses, louez-le avec cordes et flûtes.
Louez-le avec les cymbales sonores, louez-le avec les cymbales d'ovation,
que tout ce qui vit et respire loue le Seigneur !

Gloire au Père...
Alléluia, alléluia, alléluia, gloire à toi, ô Dieu. (3 fois)
Notre espérance, Seigneur, gloire à toi.


ÉVANGILE

Lecture de l'Évangile selon Saint N...

Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi.

(Lecture de l'Évangile du jour ou un autre texte au choix.)

Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi.


PRIÈRES VARIABLES (Matin)

(Aux prières qui suivent on peut ajouter le tropaire de la fête selon la saison ;
voir la section suivante,
TROPAIRES DES GRANDES FÊTES.)

DIMANCHE

L'univers a resplendi, Seigneur, à la lumière de ta sainte Résurrection, et le Paradis s'entrouvre de nouveau : la création entière, poussant des cris de joie, chaque jour te présente sa louange.

Seigneur ami des hommes, du flanc qu'une lance a transpercé sur nos âmes jaillit le flot de leur pardon ; Source de vie et d'immortelle condition en ta mort nous baptisant, toi qui nous sauves, Seigneur, gloire à toi.

Ô Vierge pure, supplie le Seigneur ressuscité du tombeau le troisième jour en faveur des chantres de ton nom, qui te disent bienheureuse avec ardeur. Nous tous, nous avons en toi le refuge de salut et une médiatrice auprès de lui ; nous sommes ton héritage, Mère de Dieu, et nous demandons ton ardente protection.

LUNDI

Ô Dieu, qui ornas le ciel des étoiles, et qui as illuminé toute la terre par tes anges, sauve tous ceux qui te chantent, ô Créateur de l’univers.

Océan de miséricorde, ô Christ notre Dieu, de mes fautes sans nombre remplace l'océan et, nettoyant mon âme avec les pleurs de componction, par miséricorde purifie tout mon être, Seigneur.

Douceur des anges, consolatrice des affligés, protectrice des chrétiens, Vierge Mère du Seigneur, délivre-moi des peines éternelles et sauve-moi.

MARDI

Célébrons Jean le Précurseur, le Baptiste du Sauveur, le plus grand des prophètes, le fils du désert, l’enfant d’Elisabeth, et tous ensemble glorifions son souvenir.

Veillons pour aller à la rencontre du Christ avec nos lampes allumées et nos vases pleins d'huile jusqu'au bord, afin de pénétrer dans son palais, car devant les portes fermées nous ne pourrons plus invoquer sa pitié.

Pure Mère de Dieu, bénie dans les cieux et glorifiée sur terre, réjouis-toi, Épouse inépousée.

MERCREDI

Sauve ton peuple, Seigneur, et bénis ton héritage, accorde à tes fidèles la victoire sur les ennemis et sauve-garde par ta Croix ceux qui t’appartiennent.

Ô Christ, véritable médecin, guéris-moi de mes penchants vers le mal ; lave-moi de tout péché aux ondes pures de la componction, pour que je chante et glorifie, Seigneur, ta suprême bonté.

Notre espérance, ô Mère de Dieu, tout entière nous la mettons en toi : garde-nous sous ta protection.

JEUDI

Saints Apôtres du Seigneur, intercédez auprès de Dieu de miséricorde pour qu’il accorde à nos âmes le pardon de nos péchés.

Prends, ô mon âme, le médicament du repentir, la résolution de servir toujours mieux ; et dis au médecin des âmes et des corps : Ami des hommes, veuille me guérir comme tu fis pour le Publicain et, m'accordant le pardon de mes fautes, Seigneur, sauve-moi.

Plus que toutes glorieuse, Mère de Dieu toujours-vierge et bénie, présente notre prière à ton Fils et notre Dieu, et demande-lui, par ton intercession, de sauver nos âmes.

VENDREDI

L'arbre de l'Eden au premier homme créé a procuré la mort due au péché, mais toi, Sauveur, sur l'arbre de ta croix tu fais fleurir la vie et sauves tous ceux qui, retrouvant l'immortel Paradis, chantent : Béni soit la croix de ta Passion.

Voici le temps favorable et le jour du salut : prépare, ô mon âme, ta conversion, produis les dignes fruits du repentir, de peur que la mort ne te trouve sans fruit et, te coupant comme le figuier de jadis, ne te jette dans les flammes en l'au-delà.

Vierge Mère de Dieu, ne méprise pas les pécheurs que nous sommes, car nous avons besoin de ton aide et protection ; en toi espère nos âmes, aie pitié de nous.

SAMEDI

Seigneur, souviens-toi de tes serviteurs, en ta bonté, pardonne-leur tous les péchés commis en cette vie ; personne n’est exempt de péché, hormis toi seul qui peut donner le repos aux défunts.

Ô Verbe, toi la véritable vie, tu as revêtu notre être corrompu, comme Dieu compatissant ; descendu vers la mort, tu l'as abolie, car le troisième jour tu es ressuscité et tu nous as rendu notre immortel vêtement.

La glorieuse Mère de Dieu, plus sainte que les Anges saints, sans cesse chantons-la de coeur et de lèvres, reconnaissant en elle la divine Génitrice qui mit au monde le Dieu incarné pour nous et ne cesse d’intercéder pour nos âmes.

(Continuez au MAGNIFICAT)


TROPAIRES DES GRANDES FÊTES

NATIVITÉ DE LA MÈRE DE DIEU, 8 SEPTEMBRE

Par ta nativité, ô Mère de Dieu, la joie fut révélée à tout l'univers, car de toi s'est levé le Soleil de Justice, le Christ notre Dieu qui, nous délivrant de la malédiction, nous a valu la bénédiction et, terrassant la mort, nous a fait don de la vie éternelle.

EXALTATION DE LA SAINTE CROIX, 14 SEPTEMBRE

Sauve ton peuple, Seigneur, et bénis ton héritage, accorde à tes fidèles victoire sur les ennemis et sauvegarde par ta Croix les nations qui t’appartiennent.

ENTRÉE AU TEMPLE DE LA MÈRE DE DIEU, 21 NOVEMBRE

Aujourd’hui c’est le prélude de la bienveillance de Dieu et déjà s’annonce le salut du genre humain. Dans le Temple de Dieu la Vierge est présentée pour annoncer à tous les hommes la venue du Christ. En son honneur, nous aussi à pleine voix chantons-lui : Réjouis-toi, ô Vierge en qui se réalise le plan du Créateur.

NATIVITÉ DE NOTRE SEIGNEUR, 25 DÉCEMBRE

Par ta nativité, ô Christ notre Dieu, sur le monde s'est levée la lumière de la véritable science : à sa clarté les savants qui adoraient les astres d'un astre ont appris à t'adorer, Soleil de justice, te découvrant comme l'Orient venu d'en haut ; Seigneur, gloire à toi.

THÉOPHANIE DE NOTRE SEIGNEUR, 6 JANVIER

Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé, à l’univers fut révélée la sainte Trinité ; en ta faveur se fit entendre la voix du Père te désignant comme Fils bien-aimé , et l’Esprit sous forme de colombe confirma la vérité du témoignage. Christ notre Dieu qui t’est manifesté, illuminateur du monde, gloire à toi.

RENCONTRE DE NOTRE SEIGNEUR AU TEMPLE, 2 FÉVRIER

Réjouis-toi, Pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, car de toi s’est levé le Soleil de Justice, le Christ notre Dieu, illuminant ceux qui étaient dans les ténèbres. Réjouis-toi aussi, juste vieillard Siméon, car dans tes bras tu as porté le libérateur de nos âmes qui nous permet de prendre part à sa divine Résurrection.

ANNONCIATION, 25 MARS

Aujourd’hui c’est l’aurore de notre salut, où se manifeste le mystère éternel : le Fils de Dieu devient fils de la Vierge et Gabriel annonce cette grâce. Avec l'Ange disons donc à la Mère de Dieu : Réjouis-toi, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi.

ENTRÉE DU CHRIST À JÉRUSALEM (DATE VARIABLE)

Pour affermir la croyance en la commune résurrection avant ta Passion, ô Christ notre Dieu, tu as ressuscité Lazare d’entre les morts : comme les enfants de ce temps, nous portons les symboles de la victoire et te chantons comme au vainqueur de la mort : Hosanna au plus haut de cieux, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

RÉSURRECTION DE NOTRE SEIGNEUR (DATE VARIABLE)

Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort ; à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie.

ASCENSION DE NOTRE SEIGNEUR (DATE VARIABLE)

Dans la gloire tu t’élèves, ô Christ notre Dieu, comblant tes disciples de joie par la promesse du Saint Esprit, leur donnant force et de tes mains les bénissant, car tu es le Fils de Dieu, le Rédempteur du monde.

PENTECÔTE (DATE VARIABLE)

Béni sois-tu, ô Christ notre Dieu, toi qui fis descendre le Saint Esprit sur tes Apôtres, transformant par ta sagesse de simples pêcheurs en pêcheurs d’hommes dont les filets prendront le monde entier. Seigneur ami des hommes, gloire à toi.

TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEUR, 6 AOÛT

Tu t'es transfiguré sur la montagne, ô Christ notre Dieu, laissant tes disciples contempler ta gloire, pour autant qu'ils le pouvaient, afin qu'en te voyant sur la croix ils comprennent que ta Passion était voulue et proclament à la face du monde que tu es en vérité le reflet de la splendeur et de la gloire du Père.

DORMITION DE LA MÈRE DE DIEU, 15 AOÛT

Dans ton enfantement tu as gardé la virginité, dans ta Dormition tu n’as pas quitté le monde, ô Mère de Dieu : tu as rejoint la Source de vie, toi qui conçus le Dieu vivant et qui délivres nos âmes de la mort par tes prières.


MAGNIFICAT

Mon âme magnifie le Seigneur,
et mon esprit est ravie de joie en Dieu, mon Sauveur.
Parce qu'il a regardé l'humilité de sa servante,
voici que désormais toutes les générations
m'appelleront Bienheureuse.

Refrain : Toi plus vénérable que les Chérubins,
et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins
qui sans tache enfantas Dieu le Verbe,
toi véritablement la Mère de Dieu, nous t'exaltons.

Car il a fait en moi de grandes choses,
celui qui est puissant, et son Nom est Saint.
Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent. Refrain
Il a déployé la force de son bras,
il a dispersé ceux qui avaient dans le coeur
des pensées orgueilleuses.
Il a déposé les puissants de leur trône
et il a élevé les petits. Refrain
Il a rassasié de biens les affamés
et il a renvoyé les riches les mains vides.
Il a pris sous sa protection Israël son serviteur,
se ressouvenant de sa miséricorde,
selon la parole qu'il avait donnée à nos pères,
à Abraham et à sa race pour toujours. Refrain

Gloire au Père...

(CONCLUSION)


OFFICE DU MIDI

PSAUME 102 (103)

Bénis le Seigneur, ô mon âme, et tout ce qui est en moi bénisse son saint nom.
Bénis le Seigneur, ô mon âme, et n'oublie aucun de ses bienfaits.
Lui qui pardonne toutes tes offenses, qui te guérit de toute maladie,
lui qui sauve ta vie de la fosse, qui te couronne d'amour et de tendresse,
lui qui rassasie de biens tes années et renouvelle ta jeunesse comme celle de l'aigle.
Le Seigneur agit avec miséricorde, il rend justice à tous les opprimés.
Il a fait connaître ses voies à Moïse, ses oeuvres aux enfants d'Israël.
Le Seigneur est tendresse et miséricorde, longanime et plein de bonté.
Sa colère ne dure pas jusqu'à la fin, son ressentiment n'est pas éternel.
Il n'agit pas envers nous selon nos fautes, il ne nous rend pas selon nos iniquités.
Comme est la hauteur des cieux sur la terre,
ainsi sa miséricorde envers ceux qui le craignent.
Comme est loin l'orient de l'occident, il éloigne de nous nos transgressions.
Comme est la tendresse d'un père pour ses enfants,
tendre est le Seigneur pour qui le craint.
Il sait de quoi nous sommes façonnés, il se souvient que nous sommes poussière.
L'homme : ses jours sont comme l'herbe, il fleurit comme la fleur des champs,
qu'un souffle passe et il n'est plus, même le lieu qu'il occupait ne le reconnaît plus.
Mais la miséricorde du Seigneur dure à jamais,
pour l'éternité envers ceux qui le craignent.
Sa justice s'étend aux enfants de leurs enfants, à ceux qui gardent son alliance
et se souviennent d'accomplir ses préceptes.
Le Seigneur a établi son trône dans les cieux, son règne s'étend sur toute chose.
Bénissez le Seigneur, tous ses anges, hérauts puissants qui exécutez sa Parole !
Bénissez le Seigneur, puissances célestes, qui le servez en exécutant sa volonté !
Bénissez le Seigneur, toutes ses oeuvres, partout où s'étend son empire !
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Gloire au Père...
Alléluia, alléluia, alléluia, gloire à toi, ô Dieu. (3 fois)

LES BÉATITUDES

Dans ton royaume, souviens-toi de nous, Seigneur.
Bienheureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux.

Bienheureux les affligés, car ils seront consolés.
Bienheureux les doux, car ils hériteront la terre.
Bienheureux affamés et assoiffés de justice, car ils seront rassasiés.
Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Bienheureux les coeurs purs, car ils verront Dieu.
Bienheureux les pacificateurs, car ils seront appelés fils de Dieu.
Bienheureux les persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux.
Bienheureux serez-vous lorsqu'on vous outragera et qu'on vous persécutera
et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse,
car votre récompense sera grande dans les cieux.

PRIÈRE DES HEURES

En tout temps et à toute heure, au ciel et sur terre,
tu es adoré et glorifié, ô Christ notre Dieu, le longanime,
le riche en pitié, le très miséricordieux.
Toi qui aimes les justes et qui fais grâce aux pécheurs,
et qui appelles tous les hommes au salut par la promesse des biens à venir,
toi-même, Seigneur, à cette heure,
accueille nos requêtes et dirige notre vie selon tes commandements.
Sanctifie nos âmes, rends chastes nos corps ;
redresse nos raisonnements, purifie nos pensées ;
et délivre-nous de toute tribulation, de tout mal et de toute douleur.
Entoure-nous de tes saints anges afin que,
gardés sous leur protection et guidés par eux,
nous parvenions à l'unité de la foi
et à la connaissance de ta gloire inaccessible ;
car tu es béni dans les siècles des siècles. Amen.

PRIÈRE DE PARDON

Remets, pardonne, efface, Seigneur, nos fautes volontaires et involontaires,
commises en pensée, en parole et en action, consciemment ou par inadvertance ;
pardonne-les, toi qui es bon et qui aimes les hommes.

(On peut ajouter ici le tropaire de la fête selon la saison ;
voir les
TROPAIRES DES GRANDES FÊTES.)

STROPHE À LA MÈRE DE DIEU

Tu es bénie, ô Mère de Dieu et Vierge,
par l'Incarné de toi l'enfer est capturé, Adam rappelé,
la malédiction anéantie, Ève libérée,
la mort tuée, et notre race vivifiée.
C'est pourquoi nous chantons à pleine voix :
ainsi en décida le Christ Dieu, béni soit-il. Alléluia !

(CONCLUSION)


OFFICE DU SOIR

PSAUME 103 (104)

Bénis le Seigneur, ô mon âme ! Seigneur mon Dieu, tu es infiniment grand,
revêtu de splendeur et de majesté, drapé de lumière comme d'un manteau,
tu déploies les cieux comme une tente, tu bâtis sur les eaux tes chambres hautes.
Tu fais des nuées ton char, tu t'avances sur les ailes du vent.
Tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs des flammes de feu.
Tu poses la terre sur ses bases, inébranlable pour les siècles des siècles.
Tu l'avais couverte du manteau de l'océan, sur les montagnes se tenaient les eaux.
A ta menace elles prennent la fuite, à la voix de ton tonnerre elles s'échappent.
Elles sautent les montagnes, elles descendent les vallées,
vers le lieu que tu leur as assigné.
Tu leur mets une limite à ne pas franchir, qu'elles ne reviennent couvrir la terre.
Dans les ravins tu fais jaillir les sources, entre les monts ruissellent les eaux.
Elles abreuvent toutes les bêtes des champs, les onagres y étanchent leur soif.
Les oiseux des cieux séjournent près d'elles, sous la ramure ils élèvent les voix.
De tes chambres hautes tu abreuves les montagnes,
la terre se rassasie du fruit de tes oeuvres.
Tu fais croître l'herbe pour le bétail, et les plantes à l'usage des humains,
pour qu'ils tirent le pain de la terre et le vin qui réjouit le coeur de l'homme,
pour que l'huile fasse luire les visages et que le pain fortifie le coeur de l'homme.
Les arbres du Seigneur se rassasient, les cèdres du Liban qu'il a plantés.
C'est là que nichent les passereaux, sur les cimes la cigogne a son gîte.
Aux chamois les hautes montagnes, aux gerboises l'abri des rochers.
Tu fis la lune pour marquer le temps, le soleil connaît l'heure de son coucher.
Tu poses la ténèbre, c'est la nuit, toutes les bêtes des forêts s'y remuent.
Les lionceaux rugissent après la proie et réclament à Dieu leur nourriture.
Quand se lève le soleil, ils se retirent et vont à leur repaire se coucher.
L'homme sort pour son ouvrage, faire son travail jusqu'au soir.
Que tes oeuvres sont grandes, Seigneur, toutes avec sagesse tu les fis !
La terre est pleine de tes richesses !
Voici la grande et vaste mer, où se meuvent des animaux
petits et grands sans nombre.
Les navires la sillonnent, et le Léviatan que tu formas pour t'en rire.
Tous, ils espèrent de toi, que tu leur donnes la nourriture en son temps.
Ce que tu donnes, ils le ramassent ;
tu ouvres la main et tous les êtres sont comblés de tes bienfaits.
Tu caches ta face, ils s'épouvantent,
tu retires leur souffle, ils expirent et s'en retournent à leur poussière.
Tu envoies ton Esprit, ils sont créés, tu renouvelles la face de la terre.
Pour les siècles soit la gloire du Seigneur,
que le Seigneur se réjouisse en ses oeuvres.
Il regarde la terre, elle tremble, il touche les montagnes, elles fument.
Je veux louer le Seigneur tant que je vis, je veux chanter
pour mon Dieu tout au long de mes jours.
Puisse mon langage lui plaire, moi, j'ai ma joie dans le Seigneur.
Que les pécheurs disparaissent de la terre, que les impies ne soient jamais plus !
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Le soleil connaît l'heure de son coucher, tu poses la ténèbre, c'est la nuit.
Que tes oeuvres sont grandes, Seigneur, toutes avec sagesse tu les fis !

Gloire au Père...
Alléluia, alléluia, alléluia, gloire à toi, ô Dieu. (3 fois)

CATHISME I (Extraits)

Bienheureux l’homme qui ne suit pas les conseils des impies.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Le Seigneur veille sur la voie des justes, mais la voie des pécheurs mène à la ruine.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Servez le Seigneur avec crainte, rendez-lui votre hommage en tremblant.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Bienheureux tous ceux qui espèrent en lui.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lève-toi, Seigneur, sauve-moi, ô mon Dieu.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Du Seigneur vient le salut sur le peuple qu’il bénit.
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit
R. Alléluia, alléluia, alléluia.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.
Alléluia, alléluia, alléluia, gloire à toi, ô Dieu. (3 fois)

(Psalmodie variable (deux psaumes du Psautier),
ou les
PSAUMES DU LUCERNAIRE ci-après)


PSAUMES DU LUCERNAIRE

PSAUME 140 (141)

Seigneur, je crie vers toi, exauce-moi,
entends la voix de ma supplique quand je crie vers toi !
Que ma prière s'élève comme l'encens devant toi,
et l'élévation de mes mains comme le sacrifice vespéral !
Mets, Seigneur, une garde à ma bouche,
veille sur la porte de mes lèvres.
Ne laisse pas dévier mon coeur vers des paroles malicieuses,
pour chercher des excuses aux oeuvres d'iniquité.
Je ne m'unirai pas aux artisans d'iniquité,
je ne prendrai aucune part à leurs choix.
Que le juste me reprenne avec miséricorde : voilà ma joie,
mais jamais l'huile des pécheurs ne parfumera ma tête ;
au milieu de leurs impiétés, je prierai encore.
Ainsi, vers toi, Seigneur, je tourne mon regard,
j'espère en toi, ne repousse pas mon âme.
Comme au labour la motte est écrasée,
ainsi nos os sont dispersés près du séjour des morts.
Ainsi, vers toi, Seigneur, je tourne mon regard,
j'espère en toi, ne repousse pas mon âme.
Garde-moi contre les pièges qu'ils me tendent,
contre les embûches des artisans d'iniquité.
Que les pécheurs tombent dans leurs propres filets,
et moi je resterai fidèle jusqu'au temps de mon passage.

PSAUME 141 (142)

De ma voix je crie vers le Seigneur, de ma voix j'implore le Seigneur.
Je répands ma plainte devant lui, devant lui j'expose ma détresse.
Mon esprit en moi est abattu, mais toi, tu connais mon sentier.
Sur la route où je chemine, on m'a tendu un piège.
Je jette les yeux à ma droite, je cherche autour de moi : personne ne me reconnaît.
Tout refuge me fait défaut, nul n'a souci de mon âme.
Je crie vers toi, Seigneur, je dis : "C'est toi mon abri, mon partage sur la terre des vivants".
Prête l'oreille à ma supplique, car je suis malheureux à l'excès.
Tire mon âme de sa prison et libère-moi, afin que je puisse rendre grâce à ton Nom.
Car les justes sont dans l'attente, jusqu'à ce que tu me rendes justice.

PSAUME 129 (130)

Des profondeurs, je crie vers toi, Seigneur !
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive aux cris de ma prière !
Si tu retiens les fautes, Seigneur, qui donc subsistera?
Mais près de toi se trouve le pardon, je te crains et j'espère !
Mon âme espère dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole.
Mon âme attend le Seigneur, plus sûrement que le veilleur n'attend l'aurore.
Plus qu'un veilleur n'attend l'aurore, attends le Seigneur, ô Israël !
Car auprès de lui est la miséricorde, la rédemption en abondance.
C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités.

PSAUME 116 (117)

Louez le Seigneur toutes les nations,
célébrez-le vous tous les peuples !
Car sa miséricorde s’est étendue sur nous,
la vérité du Seigneur dure pour les siècles.
Gloire au Père...


(Aux prières qui suivent on peut ajouter le tropaire de la fête
selon la saison ; voir les
TROPAIRES DES GRANDES FÊTES.)

PRIÈRES VARIABLES (Soir)

SAMEDI

Je chante et je glorifie la puissance du Père, du Fils et de l'Esprit, divinité indivise et incréée, consubstantielle Trinité, qui règne dans les siècles des siècles.

Comme un lis désirable le Père t'a choisie, très-pure Génitrice de Dieu, pour être par l'Esprit Saint la demeure du Fils et, par lui, ramener au Paradis les âmes des fidèles trépassés qui glorifient la divine Trinité pour les siècles.

DIMANCHE

Gloire soit au Père éternel et sans commencement, gloire au Fils unique et Verbe coéternel par qui le Créateur a fait surgir du vide l'univers et gloire soit à l'Esprit très saint dont il emplit nos âmes pour sanctifier sa création.

Protectrice intrépide des chrétiens, médiatrice inébranlable auprès du Créateur, ne méprise pas les supplications des pécheurs, mais dans ta bonté, préviens-nous par ton secours, nous qui te crions avec foi : intercède pour nous, empresse-toi de supplier, car toujours, ô Mère de Dieu, tu veilles sur tes fidèles.

LUNDI

Indivise Trinité qui précèdes les temps, Unité partageant même trône dans les cieux, Verbe et Consolateur avec le Père sans début, sauve les fidèles qui célèbrent ta gloire en tout lieu.

Tu es le trône de notre Roi, Vierge pure, le Paradis plein de fleurs, répandant sur nous le doux parfum du Verbe Dieu que tu portas et qui nous ramène vers le Père par l'Esprit.

MARDI

Avec les anges chantons le Père et le Fils et glorifions l'Esprit de sainteté, disant à l'indivise Trinité : délivre-nous du mal et verse en nos coeurs la lumière de ton triple soleil, toi l'inaccessible source de clarté.

Puissante protectrice et refuge des mortels, Mère de Dieu et Vierge immaculée, toi qui as enfanté dans notre temps le Fils intemporel et Verbe divin, comme une Mère sans cesse prie-le de nous accorder la grâce du salut.

MERCREDI

Devant le Père, devant le Fils et devant l'Esprit Saint prosternons-nous, Trinité à qui même gloire est décernée, Puissance divine, incréée ; les Anges la glorifient dans le ciel et nous sur la terre en ce jour avec crainte la célébrons fidèlement.

Chandelier de la divine Clarté, Vierge pure, tu fus porteuse du Reflet qui nous est révélé par l'Esprit Saint et vers le Père tout-puissant nous conduit pour que nous jouissions de sa divine splendeur.

JEUDI

Glorifions la lumière du triple Soleil, nous les croyants, prosternons-nous devant l'unique et suprême Trinité ; chantons l'inaccessible clarté du Père, du Fils et de l'Esprit qui nous illumine pour notre salut.

Sous ta merci nous trouvons refuge, ô Mère de Dieu, ne méprise pas les prières que nous t'adressons au milieu de nos peines, délivre-nous de tout danger, ô Vierge pure, entre toutes bénie.

VENDREDI

Seigneur d'avant les siècles, Lumière éternelle et sans couchant, nous t'offrons notre vespérale adoration : triple Soleil illuminant l'univers, Père, Fils et Paraclet, toi qui nous aimes, Sauveur, gloire à toi.

Quand la Vierge vit le Christ suspendu sur la croix, elle dit : Un glaive a transpercé mon coeur, comme l'a prédit le vieillard Siméon, mais ressuscite, Seigneur immortel, et glorifie, ô mon Fils, avec toi la Mère et la Servante de Dieu.


Alléluia, alléluia, alléluia, gloire à toi, ô Dieu. (3 fois)
Notre espérance, Seigneur, gloire à toi.

HYMNE DU SOIR

Lumière joyeuse de la sainte gloire du Père immortel,
céleste, saint, bienheureux, ô Jésus Christ.
Parvenus au coucher du soleil,
contemplant la lumière vespérale,
chantons le Père et le Fils et le Saint-Esprit, Dieu.
Tu es digne dans tous les temps d'être célébré
par les voix saintes, ô Fils de Dieu,
Auteur de vie, aussi le monde te glorifie.

PROKIMENON (Psaume 92/93)

Le Seigneur règne, vêtu de majesté,
le Seigneur a revêtu la puissance, il l'a nouée à ses reins. (2 fois)
Ton trône est ferme depuis l'origine,
de toute éternité, tu es Dieu.
À ta maison convient la sainteté,
Seigneur, en la longueur des jours.
Le Seigneur règne...

CANTIQUE À LA MÈRE DE DIEU

Il est digne en vérité de te célébrer, ô Mère de Dieu,
bienheureuse et très pure et Mère de notre Dieu.
Toi plus vénérable que les Chérubins,
et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins,
qui sans tache enfantas Dieu le Verbe,
toi véritablement la Mère de Dieu, nous t'exaltons.

CANTIQUE DE SIMÉON

Et maintenant, Seigneur, laisse ton serviteur,
selon ta parole, s'en aller en paix,
parce que mes yeux ont vu le salut qui vient de toi,
que tu as préparé pour être mis devant tous les peuples,
lumière qui doit se révéler aux nations
et la gloire de ton peuple Israël.

(CONCLUSION)


CONCLUSION

DOXOLOGIE (Matin)

Puisque la gloire te revient, Seigneur notre Dieu,
c'est à toi que nous rendons gloire, Père, Fils et Saint-Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Gloire à toi qui nous montres la lumière.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre, aux hommes bienveillance.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ta grande gloire.
Ô Seigneur Dieu, Roi céleste, Dieu le Père Tout-Puissant,
Ô Seigneur Fils du Père, Jésus Christ, Seigneur Dieu,
Agneau divin, le Fils du Père,
toi qui ôtes le péché du monde, aie pitié de nous,
toi qui ôtes le péché du monde, reçois notre prière,
toi qui sièges à la droite du Père, aie pitié de nous,
parce que tu es le seul Saint, le seul Seigneur,
le seul Très-Haut, ô Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit, dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Chaque jour, je te bénirai, Seigneur,
et je louerai ton nom toute l'éternité et aux siècles des siècles.
Seigneur, d'âge en âge tu fus pour nous le seul refuge.
J'ai dit : Ô Seigneur, aie pitié de moi,
daigne guérir mon âme, car j'ai péché contre toi.
Seigneur, j'ai fui près de toi,
apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.
En toi est la source de la vie ;
dans ta lumière nous verrons la lumière.
Étends ta miséricorde sur ceux qui te connaissent.

(Matin, Midi et Soir)

Daigne, Seigneur, en ce jour (cette soirée), nous garder sans péché.
Vienne sur nous ta miséricorde, Seigneur, comme sur toi repose notre espoir.
Tu es béni, Seigneur, apprends-nous tes volontés.
Tu es béni, Maître, instruis-nous de tes préceptes.
Tu es béni, Saint, éclaire-nous de tes sentences.
Seigneur, ta miséricorde est éternelle ; ne méprise pas l'oeuvre de tes mains.
À toi convient la louange, à toi convient le cantique, à toi convient la gloire,
Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.


PRIÈRE DE SAINT-ÉPHREM

(En temps de Carême)

Seigneur et Maître de ma vie, l'esprit d'oisiveté, de découragement, de domination et de vaines paroles, éloigne de moi. (Prosternation)

L'esprit d'intégrité, d'humilité, de patience et de charité, accorde à ton serviteur. (Prosternation)

Oui, Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes, et de ne pas juger mon frère, car tu es béni aux siècles des siècles. Amen. (Prosternation)

Ô Dieu, purifie-moi de toute souillure. (12 fois, avec petite métanie)

Seigneur et Maître...(Répéter la prière, avec une prosternation)


NOTRE PÈRE

Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne arrive, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel,
et remets-nous nos dettes comme nous remettons aussi à nos débiteurs,
et ne nous soumets pas à l'épreuve, mais délivre-nous du malin.

(Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire,
Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

SALUTATION À LA MÈRE DE DIEU

Réjouis-toi, Vierge Mère de Dieu,
Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie parmi toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de tes entrailles, est béni,
car tu as enfanté le Sauveur de nos âmes.
Réjouis-toi, Marie pleine de grâce.

CONGÉ

Que le nom du Seigneur soit béni dès maintenant
et jusque dans les siècles. (3 fois)

Par les prières de la Très Sainte Mère de Dieu,
par les prières de nos saints Pères,
de Saint(e)(s) NN..., et de tous les Saints,
Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu,
aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.


 


Le texte des
PETITS OFFICES ORTHODOXES
est disponible gratuitement en format Word.
Envoyez-nous un courriel : thabor@megaweb.ca.

 


Début de la Page Page d'Accueil

Dernière mise à jour le 25-02-03.